• Santé du futur,

Découverte d'une pathologie : le diabète de type 2

Nous avons choisi de nous concentrer sur deux pathologies uniquement. Le diabète de type 2 a été retenu. Voici une explication de nos choix et une présentation de la maladie.

du 10 décembre 2018 au 14 décembre 2018

La connaissance précise des pathologies que nous souhaitons prendre en charge dans la maison connectée que nous concevons est primordiale. En effet, chaque pathologie possède ses propres spécificités et la suivi d’un diabétique sera différent de celui d’un asmathique sévère. En plus de l’influence sur la partie santé, la pathologie de la personne prise en charge a directement une répercussion sur le business model de notre entreprise (soins pris en charge, temps nécessaire pour la prise en charge d'une crise, etc. ). Les constantes vitales à surveiller, les seuils d’alertes, les délais de prises en charge, la typologie de patient la plus répandue sont des nombreux éléments propres à chaque pathologie !

C’est donc dans le but de connaître en profondeur certaines pathologies que nous avons décidé de nous concentrer davantage sur les pathologies suivantes : le diabète type 2 et l’asthme sévère. La prise en charge des personnes âgées nous semble également capitale au vu de la démographie française, et nous y accorderons un intérêt certain ; toutefois, nous rappelons qu’être âgé n’est pas une pathologie à proprement parler.

Dans un premier temps, nous nous sommes focalisés sur le diabète de type 2. Après avoir réalisé des recherches préliminaires sur internet, nous avons eu l’opportunité de rencontrer le docteur Emeric Scharbarg. Le CHU de Nantes nous permet d’accéder à son réseau de praticiens/spécialistes et, porte et appuie nos demandes auprès des services concernés, fait grandement utile à l'avancée du projet ! Dr. Scharbarg nous aide à mieux comprendre le diabète de type 2 et participe pleinement à nos réflexions, nous souhaitons à travers cet article le remercier pour son investissement dans le projet.

La diabète touche environ 4% de la population française et 90% de la population diabétique est diabétique de type 2. Le nombre de diabétique en France croît chaque année de plus de 3%. La diabète de type 2 touche principalement les personnes sédentaires et c'est une pathologie systémique, c’est-à-dire qu’elle touche l’ensemble des organes. Des complications sévères peuvent avoir lieu si la maladie n’est pas prise en charge convenablement : les gros vaisseaux sanguins comme les artères du coeur peuvent s’obstruer puis provoquer un infarctus du myocarde. Les petits vaisseaux peuvent également s’obstruer provoquant des insuffisances rénales ou des pertes de sensation au niveau des pieds. L’un des problèmes du diabète est le développement avancé de la maladie lors de sa détection. Le Dr Scharbarg insiste donc sur l’aspect préventif qui est essentiel pour ralentir la progression du diabète en France.

Nous allons continuer à approfondir notre étude sur le diabète et nous initierons ensuite un travail similaire sur l’asthme sévère. Une rencontre est prévue en janvier avec deux internes de l'institut du thorax.

Publié le 14 décembre 2018 Mis à jour le 14 décembre 2018