Du nouveau concernant nos objets connectés

Au programme cette semaine : récapitulatif du travail réalisé sur nos capteurs, rédaction du dossier éthique et visite à l'ARS.

du 22 janvier 2018 au 26 janvier 2018

Cette semaine, nous avons beaucoup avancé sur la construction de nos propres capteurs. En effet, le capteur de mesure de température et humidité est fonctionnel, et nous allons prochainement y joindre un capteur de taux de CO2. De plus, nous avons conçu un capteur qui mesure le rythme cardiaque, que nous comptons intégrer au canapé ou à un coussin de notre démonstrateur physique.

Actuellement, nous avons encore du travail pour réaliser un détecteur de chute qui prendra place sous le tapis de notre démonstrateur ainsi que sur un détecteur de présence qui dessine un chemin lumineux lors d'un réveil en pleine nuit. Nous travaillons également sur une balance, un spiromètre, et un tensiomètre, sans oublier un thermomètre que l'on souhaite intégrer à un miroir.

En ce qui concerne le dossier éthique, nous avons commencé à le rédiger. Plusieurs étudiants participent à cette tâche, qui est censé durer un mois pour s'achever à la fin du mois de février d'après le calendrier de rédaction mis en place. Celui-ci prend en compte des phases de cohésion où les rédacteurs échangent dans le but d'avoir un texte cohérent et d'éviter les répétitions. Il est également prévu qu'Emilie Poirson et Morgan Magnin - les encadrants du projet - relisent chaque grande partie du dossier.

Nous avons également pu rencontrer deux personnes de l'Agence Régionale de Santé (ARS) où nous avons pu aborder différents sujets tels que l'éducation du patient, l'intelligence artificielle, les financements ou encore les questions de responsabilité. 

Publié le 29 janvier 2018 Mis à jour le 29 janvier 2018